Storytelling & brandvoice à l’ère du social

Quelqu'un qui raconte une histoire à une autre personne

Storytelling & Brandvoice à l’ère du social

Mot tendance ces dernières années, le storytelling reste néanmoins une notion floue et souvent mal assimilée. Comprendre ce qu’est le storytelling d’un point de vue marque est une opportunité pour déployer une stratégie efficace sur les plateformes sociales.

Le storytelling, ou histoire racontée, est un moyen communautaire de parler de sa marque, d’un point de vue émotionnel. En effet, une marque, avant l’ère des médias sociaux, était souvent distante, voire inaccessible pour ses consommateurs.

Le challenge du « social content » est avant tout de se rapprocher de sa communauté (ses clients) en proposant un contenu qui permettra, non plus l’adhésion, mais l’affection et donc l’engagement (like, partage, régularité d’implication de la part de la communauté de la marque).

Avant de raconter une histoire, il faut penser sa marque comme une entité à part entière, avec sa personnalité (son ADN) qui, sur les médias sociaux se traduira par le BrandVoice, c’est à dire le ton employé, sa façon de parler, de répondre et de communiquer.

Comme un individu, une marque s’exprime d’une certaine manière : elle a une voix, une vision des choses. Le Community Manager doit en être le reflet dans l’interaction avec les communautés.

Bien construire son BrandVoice en amont de tout déploiement social, c’est garantir le «one to one» avec ses consommateurs et donc, un véritable sentiment d’affection et d’appartenance à la marque.

Ensuite, dans cette vision humanisée de la marque, il faut prendre en compte ses attributs physiques (les produits/ services proposés, design graphique). C’est l’image que la marque renvoie à ses prospects, clients et futurs clients. Et comme tout le monde le sait, on retient souvent la première impression (à voire dans un article à venir sur le Branding).

Dans un second temps, quand le Brand Voice est bien déterminé, la marque, avec une personnalité forte, claire et immédiatement compréhensible, devra raconter une histoire pertinente… Il faut accrocher son client en lui proposant une histoire de marque forte, différente, vraie et sincère : c’est le storytelling.

Autour de la marque se trouve évidement des éléments qui gravitent et qui sont tout aussi important dans sa construction : sa famille (les employés). C’est eux les garants du BrandVoice et du storytelling. Ils donnent caution à la sincérité de la marque. Les employés reflètent immédiatement l’entreprise.

Attention, point essentiel et souvent mal géré par les marques : la personnalité de la marque (BrandVoice) et son Storytelling (son histoire) doivent être cohérents en cross canal, sur tous les points de contacts de la marque (site Internet, Médias Sociaux, médias, marketing, interne…).

Une personnalité changeante (si nous conservons la comparaison avec l’humain) est synonyme de rejet. Nous avons besoin de cerner clairement quelqu’un pour se sentir en confiance.

Et, comme une rencontre entre deux individus, cela prend du temps.

Prenons l’exemple de la marque « Michel&Augustin » la marque phare de biscuits made in France. Michel&Augustin est un exemple de bonne pratiques.

Michel&Augustin a une identité forte. C’est d’abord «  les trublions du gout ». Immédiatement, le consommateur sait à qui il a à faire. Le « physique » de la marque, son identité graphique, est fort. On la voit, cette marque. On la reconnait.

Les packaging sont raccord avec cette identité impertinente et familière. Jeu de typo/photo, packs dynamiques, colorés, vivants. Toujours le mot juste, et la petite pique sympathique.

D’un point personnalité, la marque est immédiatement reconnaissable également. Le brandvoice est clair, en adéquation avec le «physique » : dynamique, un peu impertinent, dans la proximité, avec une touche d’humour et de second degrès… L’humain est au coeur de leur stratégie.

Récemment, une stratégie de recrutement (et de notoriété/image) a été mise en place. Elle reflète parfaitement la marque dans son ensemble. Le storytelling est travaillé et, donc, naturellement, a créé le buzz.



Si vous n’avez pas vu cette vidéo, petit résumé. La DRH s’affiche dans les métros parisiens, en toute simplicité, sans chichi, avec humour et familiarité dans la proximité avec le public pour recruter les meilleurs. Avec la catchphrase « Est ce que quelqu’un connait quelqu’un qui connait quelqu’un »… Filmé, bien entendu.

La vidéo montre que les passagers sont surpris, amusés, c’est la bonne humeur, le partage, le bonheur. L’histoire de Michel&Augustin. Et ça marche. Plus de 280 000 vues sur youtube, des milliers de partages sur Facebook et Twitter, des articles dans les blogs spécialisés et la presse.

La clé du succès ? Être raccord entre son ADN, BrandVoice & son Storytelling !

Alors, à vous !